Simplexité

Date

details

Alors que la technique est souvent assimilée à une production tangible, physique et fonctionnelle, certains créateurs s’en emparent comme d’une matière première esthétique, visuelle et textuelle. À cette occasion, Côme Lart, nous livre sa vision de la technique au travers d’images de synthèse accompagnées d’un court texte levant le voile sur une possible esthétique technique.

Loin des regards, des objets élèvent les objets,

Les derniers comme un aboutissement, résultant,

Des autres qui ne connaissent que le rejet,

Ne pouvant être admirés rarement à temps.

Indifférents et gris, célères et certains,

À l’évidence ils n’ont que faire de parure,

S’agitant seulement au moment importun,

Délivrant leur savoir renfermé par soudure.

L’objet est fait, si parfait, qu’il nous éblouit,

Et comme lors d’un digne tour de magie,

La technique ne se montre pas et s’enfouie,

Elle est timide, on dirait même qu’elle rougit.

L’homme admirant le produit fini, s’échappe,

Il rugit au génie, les machines se cachent,

Or aujourd’hui, diminuées sont leur soupape,

Alors l’Homme fier se fâche, or il faut qu’il sache.

Qu’il sache ce dont il semble simple n’est pas,

Qu’il constate le temps et les lumières passées,

Car désormais face à lui, la technique est là

à regarder avec toute simplexité.

Ballet

Car casse

En scène

Mode spore

Loin des regards, des objets élèvent les objets,

Les derniers comme un aboutissement, résultant,

Des autres qui ne connaissent que le rejet,

Ne pouvant être admirés rarement à temps.

Indifférents et gris, célères et certains,

À l’évidence ils n’ont que faire de parure,

S’agitant seulement au moment importun,

Délivrant leur savoir renfermé par soudure.

L’objet est fait, si parfait, qu’il nous éblouit,

Et comme lors d’un digne tour de magie,

La technique ne se montre pas et s’enfouie,

Elle est timide, on dirait même qu’elle rougit.

L’homme admirant le produit fini, s’échappe,

Il rugit au génie, les machines se cachent,

Or aujourd’hui, diminuées sont leur soupape,

Alors l’Homme fier se fâche, or il faut qu’il sache.

Qu’il sache ce dont il semble simple n’est pas,

Qu’il constate le temps et les lumières passées,

Car désormais face à lui, la technique est là

à regarder avec toute simplexité.

Ballet

Car casse

En scène

Mode spore

Simplexité

Simplexité

Côme Lart

URR#1

Research

NoEnglish

Alors que la technique est souvent assimilée à une production tangible, physique et fonctionnelle, certains créateurs s’en emparent comme d’une matière première esthétique, visuelle et textuelle. À cette occasion, Côme Lart, nous livre sa vision de la technique au travers d’images de synthèse accompagnées d’un court texte levant le voile sur une possible esthétique technique.

Loin des regards, des objets élèvent les objets,

Les derniers comme un aboutissement, résultant,

Des autres qui ne connaissent que le rejet,

Ne pouvant être admirés rarement à temps.

Indifférents et gris, célères et certains,

À l’évidence ils n’ont que faire de parure,

S’agitant seulement au moment importun,

Délivrant leur savoir renfermé par soudure.

L’objet est fait, si parfait, qu’il nous éblouit,

Et comme lors d’un digne tour de magie,

La technique ne se montre pas et s’enfouie,

Elle est timide, on dirait même qu’elle rougit.

L’homme admirant le produit fini, s’échappe,

Il rugit au génie, les machines se cachent,

Or aujourd’hui, diminuées sont leur soupape,

Alors l’Homme fier se fâche, or il faut qu’il sache.

Qu’il sache ce dont il semble simple n’est pas,

Qu’il constate le temps et les lumières passées,

Car désormais face à lui, la technique est là

à regarder avec toute simplexité.

Ballet

Car casse

En scène

Mode spore

No items found.

Côme Lart

Côme Lart, 21 ans, est étudiant de l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle (ENSCI-Les Ateliers). Traitant le design au sens le plus large possible, l’objet est son prétexte de création pour toucher à tous les champs offerts par la discipline. S’emparant de la matière autant que de l’image de synthèse, il expérimente par la rencontre de techniques plurielles pour étudier la synthèse des formes et des sens qui s’en dégagent.

Client

Year

SCope & deliverables

Our work

Loin des regards, des objets élèvent les objets,

Les derniers comme un aboutissement, résultant,

Des autres qui ne connaissent que le rejet,

Ne pouvant être admirés rarement à temps.

Indifférents et gris, célères et certains,

À l’évidence ils n’ont que faire de parure,

S’agitant seulement au moment importun,

Délivrant leur savoir renfermé par soudure.

L’objet est fait, si parfait, qu’il nous éblouit,

Et comme lors d’un digne tour de magie,

La technique ne se montre pas et s’enfouie,

Elle est timide, on dirait même qu’elle rougit.

L’homme admirant le produit fini, s’échappe,

Il rugit au génie, les machines se cachent,

Or aujourd’hui, diminuées sont leur soupape,

Alors l’Homme fier se fâche, or il faut qu’il sache.

Qu’il sache ce dont il semble simple n’est pas,

Qu’il constate le temps et les lumières passées,

Car désormais face à lui, la technique est là

à regarder avec toute simplexité.

Ballet

Car casse

En scène

Mode spore

Images incoming
Images incoming